Le Dynamisme de l’Unité

Versets Bibliques du Jour

Jean 4:5-24; 28-42


5 – il arriva dans une ville de Samarie, nommée Sychar, près du champ que Jacob avait donné à Joseph, son fils. 6 – Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C’était environ la sixième heure. 7- Une femme de Samarie vint puiser de l’eau. Jésus lui dit: Donne-moi à boire. 8- Car ses disciples étaient allés à la ville pour acheter des vivres. 9- La femme samaritaine lui dit : Comment toi, qui es Juif, me demandes-tu à boire, à moi qui suis une femme samaritaine ? Les Juifs, en effet, n’ont pas de relations avec les Samaritains. 10- Jésus lui répondit : Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire ! Tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive. 11- Seigneur, lui dit la femme, tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond ; d’où aurais-tu donc cette eau vive ? 12- Es-tu plus grand que notre père Jacob, qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux ? 13- Jésus lui répondit : Quiconque boit de cette eau aura encore soif ; 14- mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. 15- La femme lui dit : Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n’aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici. 16- Va, lui dit Jésus, appelle ton mari, et viens ici. 17- La femme répondit : Je n’ai point de mari. Jésus lui dit : Tu as eu raison de dire : Je n’ai point de mari. 18- Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai. 19- Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète. 20- Nos pères ont adoré sur cette montagne ; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem. 21- Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. 22- Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. 23- Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. 24- Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité…………

28- Alors la femme, ayant laissé sa cruche, s’en alla dans la ville, et dit aux gens : 29- Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait; ne serait-ce point le Christ ? 30- Ils sortirent de la ville, et ils vinrent vers lui. 31- Pendant ce temps, les disciples le pressaient de manger, disant: Rabbi, mange. 32- Mais il leur dit: J’ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas. 33- Les disciples se disaient donc les uns aux autres: Quelqu’un lui aurait-il apporté à manger ? 34- Jésus leur dit: Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son oeuvre. 35- Ne dites-vous pas qu’il y a encore quatre mois jusqu’à la moisson ? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson. 36- Celui qui moissonne reçoit un salaire, et amasse des fruits pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble. 37 – Car en ceci ce qu’on dit est vrai : Autre est celui qui sème, et autre celui qui moissonne. 38 – Je vous ai envoyé moissonner ce que vous n’avez pas travaillé ; d’autres ont travaillé, et vous êtes entrés dans leur travail. 39- Plusieurs Samaritains de cette ville crurent en Jésus à cause de cette déclaration formelle de la femme : Il m’a dit tout ce que j’ai fait. 40- Aussi, quand les Samaritains vinrent le trouver, ils le prièrent de rester auprès d’eux. Et il resta là deux jours. 41- Un beaucoup plus grand nombre crurent à cause de sa parole; 42- et ils disaient à la femme : Ce n’est plus à cause de ce que tu as dit que nous croyons ; car nous l’avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu’il est vraiment le Sauveur du monde.


Versets Bibliques

  • Jean 4:5-24; 28-42

Pst. Arthur Kalé

Explication

Ce passage nous enseigne sur trois volets. Jésus quitte une ville pour une autre en passant par sychar, connaissant sa mission, il a surmonté sa fatigue parce qu’il a pris conscience de sa mission. L’eau, la Parole que Jésus a donné à la femme samaritaine, à faire qu’elle puisse laisser sa cruche pour aller annoncer aux gens.

I- Jésus ne se traitait pas selon la chair mais selon l’Esprit, d’où son esprit lui demandait d’accomplir la mission. Nous comprenons que la vie de Christ est un enseignement pour nous. Jésus nous fait savoir qu’il est connecté avec nous pour que nous soyons comme LUI.

II- La femme qui venait chercher de l’eau, ses yeux se sont ouverts quand elle a commencé à écouter la Parole de Dieu. Cette Parole l’a bousculée et elle est allée annoncer Jésus formellement. Cette femme était déterminée. Matthieu 10:8 « Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.» Nous sommes les témoins de Dieu, la vie de DIEU doit se manifester en nous.

III- Les gens qui sont venus derrière la déclaration formelle de la femme. Ils ont checké, revérifié et ont demandé à Jésus de parler encore.

1 Jean 4:1 « Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. » Quand ces personnes ont compris, elles se sont retournées vers la femme pour lui dire qu’ils sont convaincus parce qu’ils ont entendu eux-mêmes Jésus parlé. Ceci nous permet de comprendre qu’il y a eu un point de connexion, qui a permis que nous soyons chrétiens.

Dans toutes ces trois dimensions nous voyons les hommes qui se sont attachés à Jésus et ont fait l’oeuvre. Que ces choses nous bousculent afin que nous allons faire l’oeuvre.

Amen!!!!

© Gethsémané-Centre Percée & Reflet.
Tout droit réservé.